Interview Moonreich

INterview moonreich

Bonjour, aujourd’hui vous avez le droit à notre interview de Weddir de Moonreich, groupe ayant commencé en projet solo, puis en groupe particularité ils ne veulent pas communiquer leur identité, leur musique est plus lourde que Ghost et Moonreich est fait pour vous en mettre plein les yeux et les oreilles en live et sinon pour les old school ils ont un premier clip trouvable sur Youtube dont Weddir vous en parle plus bas ainsi de ce qu’il fait dans Moonreich ! Mais laissons place à cette fameuse interview !

moonreich

 

I Bonjour Moonreich, pouvez-vous vous présenter ainsi que la line-up de Moonreich et comment le groupe est né ?

Salut, et bien je suis Weddir, j’ai fondé Moonreich en 2008 en tant que projet solo. Le but à ce moment là était de ne faire que du studio, pas par manque de temps ou autre, mais par manque d’ambition je dirai. J’ai vite changé d’avis et senti que quelque chose pourrait se dégager de ces morceaux en les jouant en live. Ça a été le cas, Moonreich est définitivement taillé pour le live et on n’a jamais arrêté de se produire depuis 8 ans, avec des périodes plus ou moins actives certes. Le line-up est maintenant stable depuis un an et demi, mais nous ne souhaitons pas spécialement communiquer nos identités.

II MOONREICH AU DÉPART C’EST UN PROJET SOLO DE WEDDIR AVEC LE PREMIER EP « CURSE THEM » À QUEL MOMENT MOONREICH EST DEVENU UN GROUPE ET POURQUOI ?

En fait le premier EP était « Zoon Politikon ». Comme écrit plus haut, j’étais persuadé que les morceaux du groupe, étant assez énergétiques, prendraient une tout autre dimension en live, j’avais besoin de délivrer ça en face d’un public. En fait au jour d’aujourd’hui je pourrai même pas te dire si le projet est un groupe à part entière ou un projet solo, car il faut savoir que je fais tout en terme de création artistique, j’écris 100% de la musique, des textes, je travaille tout seul depuis le début et fais même les artworks des albums. C’est parfois très pesant, c’est pas mal de pression au fil des années avec le groupe qui grandit toujours. Mais c’est aussi de grand moments en tant que musicien.

 

III Moonreich depuis ses débuts, c’est deux EP, trois albums, pour vous quel est le plus abouti et pourquoi ?

J’ai envie de te dire que le plus abouti sera ce que nous ferons prochainement. A mon sens, le but d’un artiste est de se dépasser au fil de ses travaux, de se développer, d’apprendre à faire ressentir des émotions par différents moyens. Je vois notre discographie comme une progression, je pense que c’est d’ailleurs assez flagrant si tu écoutes nos disques dans l’ordre chronologique.

Il y’as deux mois Moonreich sortait son premier clip avec le titre « Long Time Awaited Funeral » pouvez-vous nous raconter comment s’est passé sa création ainsi que le tournage ?

Cela s’est fait tout naturellement, Guilherme, le réalisateur, nous a contacté en nous disant qu’il aimait notre travail et qu’il aimerait travailler avec nous. On l’a alors invité à Paris pour tourner, on lui a laissé carte blanche quant au concept du clip. On est plutôt satisfaits du résultat, c’est assez sobre, pas trop grandiloquent.

Récemment Moonreich s’est produit sur la scène Temple du Hellfest, comment s’est passé cette expérience pour le groupe ?

Ca fait parti des grands moments dont je parlais tout à l’heure. Ça s’est extraordinairement bien passé, c’est un honneur d’être invité à jouer là bas, de pouvoir nous produire avec des groupes avec lesquels nous avons grandis… C’est une grande chance et on est très reconnaissants envers l’équipe du fest qui nous a invités. Tout est plus grand là bas, l’accueil des groupes est très très bien rodé.

Dans la carrière de Moonreich quel a été votre meilleur souvenir ?

Il y a eu plein de bons moments, je pense à notre tournée européenne avec Gorgoroth en 2014 et au hellfest, ce sont vraiment les moments qui m’ont marqués.

À part les prochains concerts, quels sont les projets futurs de Moonreich ? Que ce soit la composition d’albums, ect ?

Nous allons encore donner quelques concerts en 2017 pour promouvoir notre « Pillars of Detest ». Pour ce qui est de la suite, nous verrons bien, on prend notre temps ce coup ci. On veut pas rentrer dans cette dynamique de groupes qui se forcent à sortir des albums tous les deux ans, ça tue la créativité.

 

Alors pour finir quel message vous voulez adressez à vos fans ainsi qu’à ceux qui ne connaissent pas Moonreich ? Et sur quels réseaux sociaux, ect on peut vous suivre ?

Merci à tous ceux qui nous écoutent, viennent nous voir en concert, on apprécie vraiment. On essaye de tenir à jour notre Facebook le plus souvent possible, on a même quelqu’un qui le fait pour nous maintenant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s