Teleferik au Supersonic

Paris, douzième arrondissement, un mardi soir fin août, le 30 plus exactement, le Supersonic, agréable salle de concert avec étage avec vue sur la scène entre Gare de Lyon et Bastille. Ce soir là sur la scène du Supersonic au programme Archi Deep & The monkeyshakers en ouverture de soirée, un duo guitare/batterie qui mettra doucement l’ambiance au Supersonic, un public pas complètement acquis à leur cause pour danser sur les morceaux et c’est dommage avec l’énergie qu’ils donneront durant leur set

the-monkeyshakers-3

Un petit temps de pause et c’est au tour du groupe Teleferik, composé du virtuose de la Telecaster ( marque de la guitare) Arno Vicendo et de la charismatique Eliz Murad de se présenter devant une centaine de personnes acquis a leur cause.

21h30 tapante, Teleferik attaque son concert sur leur chanson « Money Value ». Suivit de « Behlam Fik » chanté en arabe, faisant danser la gente féminine, majoritaire dans la salle. Ainsi que le sosie d’Iggy Pop, qui se déchaîne devant la scène. La température déjà étouffante monta d’un cran quand la chanteuse quitta la scène pour rejoindre la foule et laisse Arno tranquillement à son solo de guitare.

Pour notre plus grande déception, après une heure de pure folie et un rappel le concert toucha à ça fin. Eliz est la première a quittée la scène suivi par Arno et le batteur du groupe.
Ils passeront la main à la tête d’affiche de la soirée les No Money Kids qui assureront la fin de soirée comme il se doit bouillonnante et résonnante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s