Elvis & Nixon

Bonjour aujourd’hui on vous parle d’Elvis & Nixon, la comédie de l’été réalisé par Liza Johnson, distribué par Amazon Studios et Bleecker Street Media aux Etats-Unis et par Warner Bros en France. je vous laisse tout d’abord avec la bande-annonce ainsi que le synopsis avant que vous alliez plus loin, si vous allez plus loin que ça attentions aux Spoilers.

Synopsis:

Le 21 décembre 1970, Elvis Presley se rend à la Maison-Blanche où il demande à parler à Richard Nixon, le président des États-Unis. Le célèbre artiste a écrit une lettre au président Nixon, dans laquelle il dénonce les problèmes de drogue dans la société. Le “King” veut lui exprimer son souhait d’être engagé comme agent infiltré du Bureau des narcotiques et des drogues dangereuses, pour lutter contre le trafic de stupéfiants. Nixon le républicain, qui n’est qu’au début de son mandat, est alors assez impopulaire auprès des jeunes. Il pense que sa rencontre avec Elvis qui améliorera son image.

SI VOUS N’AVEZ TOUJOURS PAS COMPRIS, PLUS LOIN SPOILERS DU FILM

Elvis & Nixon est une comédie de 86 minutes réalisé par Liza Johnson, en 2013 elle avait réalisé son premier film notable Hateship, loveship ( ndlr: un film drame donc vraiment opposé à Elvis & Nixon ) la note IMDb de ce film est de 6.1/10.

 

Mais bon passons revenons au sujet principal de cet article le film Elvis & Nixon est une comédie de 88 minutes exactement qui se lance d’un coté par l’agenda présidentiel jusqu’à ce qu’on  dise au président Nixon qu’Elvis veut le rencontrer, s’en suit quelques petits instants nostalgiques d’Elvis avec ses amis, un Michael Shannon au top dans sa prestation en tant qu’Elvis, un peu extravagant mais suffisant pour faire sentir cet icone du Rock qu’était Elvis Presley, tantôt joyeux, tantôt lunatique, à coté de cela on à Kevin Spacey encore plus dur en affaires que dans House Of Cards avec son rôle de Franck Underwood. Mais je m’égare, le film n’as pas trop fait avec la bande originale du film trop d’hommages aux chansons du  »KING » quelques moments du film accompagné de grain pour montrer le coté années 70’s, les deux amis d’Elvis font un trio bourré d’humour et d’amitié, il en vas de même pour le trio qui assiste le président Nixon.

Le film avance au fil des décisions du président Nixon et d‘Elvis jusqu’à l’acceptation du président convaincu qu’une photo avec Elvis lui permettra de gagner les voix de tout les électeurs américains qu’ils soit du nord ou du sud des Etats-unis, noir ou blanc, ect, Nixon d’abord réticent à rencontrer Elvis avec un refus catégorique, une fois convaincu par sa fille, car oui dans ce film ceux qui comprennent le plus le phénomène Elvis et veulent des dédicaces du King Elvis, tout les personnages féminins du film quasiment sont des fangirls, oui oui vraiment le genre de fansgirls prêt à arriver au concert au plus tôt  ( allons bon peut-être pas ) mais des réactions du genre  »Oui, il vas venir ici, Elvis vas venir me voir au bureau!! » c’est la seule dont je me souviens mais c’est pas le plus important.

 

Pendant que Nixon se fiche complètement de la demande d’Elvis à devenir agent fédéral non rattaché, le dit-Elvis fait chavirer les cœurs, à quelques discussions digne d’intérêt avec ses amis et surtout le meilleur moment c’est la discussion entre lui et Jerry Schilling qui lui sert d’agent RP ( ndlr: relations publiques ) où Elvis commence à parler du jeune Elvis, le gamin du Tennessee qui est mort et enterré et que tout le monde à part Jerry le voit comme un objet, un produit dès qu’il porte tout son attirail de star du Rock’N’RollJerry le rassure en lui disant qu’il connais toujours cet Elvis là malgré tout.

Le trio dirigé par Dwight Chapin joué par Evan Peters notamment connu pour son rôle de Vif-argent dans X-Men: Days Of Future Past vas finir par rencontrer le duo Jerry/Sonny  joués respectivement par Alex Pettyfer et Johnny Knoxville pour trouver le moyen pour que le président Nixon et Elvis se rencontre, et quand le duo apprendra que le président à des filles, il s’en serviront pour faire accepter le rendez-vous au président.

Une fois le rendez-vous accepté par le président, Elvis s’habille comme quand il vas sur scène avec sa ceinture et tout le reste, ils arrivent par le contrôle du secret service s’en suis une scène légèrement comique à propos des armes portés par Elvis ainsi que son fameux cadeau au président.

Une fois dans le bureau ovale certainement ce qui se passe de plus important dans le film, leur rencontre commence et Elvis commence à parler de tout ce qui pose problème aux jeunes américains, la drogue, la violence, comme quoi il veut devenir agent fédéral non rattaché pour aider son pays qu’est les Etats-Unis, mais ce qui vas frapper à l’esprit c’est son mini-discours très actuel suites aux tragiques événements des attentats qui se passent dans le monde. Elvis refusera d’abord la photo jusqu’à accepté si la photo ne sera pas diffusé, et là vous savez très bien que ce n’est pas le cas.

Pour ce qui est de la carrière d’agent fédéral non rattaché d’Elvis, à vous d’y croire ou non rien n’est confirmé à la fin du film et toute cette histoire de leur rencontre n’est peut-etre que de la fiction bien sympa mais cela un reste un bon film comique qui n’en fait pas trop !

Si voulez en savoir plus sur l’histoire de la photo, cet article de Konbini est déjà très bien Ici.

 

Moi je vous dis à bientôt pour d’autres chroniques cinéma 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s